fbpx

Un weekend en Avignon

Le mot du travel planner

Ce que j’aime à Avignon, c’est que toutes les visites peuvent être faites à pied. Les ruelles de la vieille ville sont pleines de charmes et vous tomberez rapidement amoureux de la ville. Chaque coin de rue est l’occasion de découvrir une façade, un fronton ou une scène qui va vous faire craquer. Avignon, c’est aussi des spectacles de rues et une ville vivante où les danseurs, chanteurs, musiciens et artistes s’invitent sur les trottoirs et les places.  Avignon, c’est tout ça et bien plus encore. J’espère que mon article va vous donner envie de venir explorer la ville.

Et comme toujours, je peux vous organiser votre weekend à Avignon si vous le désirez.

Le plan du centre ville

Avignon - Palais des papes face

Le palais des papes

Si tu ne devais ne voir qu’une seule chose en ville, ce serait sans aucun doute le Palais des Papes. Est-ce que tu savais qu’il fait partie des 10 monuments les plus visités de France ? Quand tu auras eu la chance de l’admirer, tu n’auras aucun mal à t’en convaincre.

Situé dans le centre historique d’Avignon, le Palais des papes d’Avignon est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il a été la demeure des souverains pontifes pendant la plus grande partie du XVème siècle étant ainsi le centre rayonnant de la religion chrétienne. Il faut noter que c’est la seule période dans l’histoire où les pontifes s’installèrent hors d’Italie. Ce n’est pas moins de 9 papes qui y ont habité avant que le siège pontifical ne rejoigne définitivement Rome quand les papes Urbain V et Grégoire XI firent le choix de se rapprocher de la tombe de Pierre.

Monumental et fastueux, le Palais épiscopal a été considérablement agrandi et embelli au fil du temps par ses différents occupants qui embauchèrent les meilleurs architectes. D’inspiration gothique, le palais est en fait constitué de deux bâtiments très différents :

  • Le palais vieux construit par le pape Benoît XII, véritable forteresse imprenable dominant les environs sur le rocher des Doms
  • Le palais neuf du pape Clément VI, qui était le plus opulent des pontifes avignonnais

 

Tu pourras visiter les salles d’apparats où se déroulaient les audiences officielles et les plus luxueuses fêtes, mais aussi les appartements privés où dormaient les souverains pontificaux et les chapelles dans lesquelles ils se retiraient pour prier. Cela donne un ensemble impressionnant où chaque fresque contient un morceau de l’histoire française.

Ne rate pas la visite des remparts qui t’offrira un point de vue à couper le souffle sur Avignon et sa région.

Mais si je devais ne te donner qu’un seul argument supplémentaire, ce serait l’histopad, véritable tablette numérique qui t’accompagnera dans toute ta visite pour t’immerger dans l’ambiance magique des lieux avec la réalité augmentée. C’est extrêmement ludique et cela facilitera grandement les visites en famille pour les plus jeunes. A noter qu’il y a même une chasse au trésor qui les poussera à s’impliquer dans la visite.

Le conseil du travel planner

La visite dure environ 1H30 à 2H, il y a beaucoup à voir et tu vas t’amuser avec l’histopad. Prévois suffisamment de temps par rapport à l'heure de fermeture (qui varie selon les saisons) sinon le personnel te pressera de manière peu subtile, mais l'expérience mérite qu'on prenne son temps. Autre chose, même si cela n'est pas indiqué, les billets achetés en prévente sur internet sont coupe-file, donc si tu les as, n'attend pas pour rien 🙂

Avignon - Pont D'avignon

Le Pont d'avignon

Le pont d’Avignon, de son vrai nom « Le pont Bénezet », a été rendu célèbre par la fameuse chanson que tout le monde a entendue au moins une fois dans sa vie. Son nom vient de la légende qui entoure sa construction. L’histoire veut qu’un jeune berger (le fameux Bénezet) soit arrivé des montagnes de l’Ardèche avec la mission divine de construire un pont à Avignon. Bien entendu, on le prit pour un fou et le prélat lui-même le mit au défi de transporter une pierre énorme pour lancer les travaux. Le jeune homme, animé par l’esprit de Dieu, surprit tout le monde et s’acquitta de la tâche stoïquement.

Bâti pour relier les deux rives du Rhône, mais surtout pour contrôler le traffic fluvial, le pont d’Avignon n’est plus aujourd’hui qu’un vestige du pont tel qu’il fut construit à son origine.  Il a subi au cours des siècles les crues du fleuve et fut reconstruit à plusieurs reprises. Et si le pont faisait 900m à son apogée avec pas moins de 22 arches, désormais il n’en reste plus que 4 qui sont encore debout.

Pourtant, pour moi cela reste un monument à visiter, car il offre un panorama impressionnant sur le palais des papes et sur les remparts. Si tu as choisi le billet combiné, tu n’auras même pas à faire la queue. Et puis, franchement, tu te vois dire à tes amis que tu es venu visiter Avignon sans t’être arrêté pour venir danser sur le pont d’Avignon ?

La visite se fait avec un audioguide disponible dans plusieurs langues qui va te guider pendant la visite. Il n’est cependant pas géolocalisé et tu devras taper le numéro de la zone dans laquelle tu es pour entendre les explications correspondantes.  Mais cela reste un gros plus pour l’intérêt de la visite avec une mention spéciale pour la fameuse chanson dans différents styles de musique (Tapes de 81 à 86 sur l’audioguide).

L’autre point fort de la visite, c’est la reconstruction en 3D du pont qui a été faite par le CNRS et qui propose dans une application de réalité augmentée un contenu riche qui vous montrera le pont sous un jour nouveau. Grâce à cette application, vous pourrez traverser le pont tel qu’il était en 1550 ! Et ce n’est pas tout, vous aurez des images, des films et même les récits des historiens et archéologues qui ont travaillé sur le pont d’Avignon. Ce serait dommage de s’en priver !

Lire la vidéo

Le conseil du travel planner

Prévois des écouteurs audio avec une prise jack pour écouter sereinement l'audio guide sans avoir à le tenir. Tu auras les mains libres pour prendre tes photos sans devoir jongler avec le guide.

J'organise votre voyage à Avignon

Avignon cathédrale des doms côté 01

La cathédrale des Doms

Jouxtant le Palais des papes, la cathédrale des Doms est tout aussi impressionnante avec sa statue dorée qui surplombe son clocher  à presque 40m de hauteur.  Il faut dire qu’on la voie de loin, car elle est perchée en hauteur sur le rocher des Doms, formant un point de vue fantastique.

La cathédrale Notre-Dame-des-Doms est un édifice religieux catholique et a été construite dans un pur style roman provençal en 1150. Elle a ensuite été agrandie au fil des siècles avec notamment l’ajout des chapelles latérales.

Sur le parvis devant le proche de la cathédrale se trouve le  calvaire de Baussan, monumental  et dominant les escaliers rejoignant l’église.  Il représente un Christ en croix entouré d’anges posés à ses pieds.

Avant de rentrer, prends encore quelques instants  et admire le superbe porche à l’antique,  avec ses colonnes cannelées ornée de chapiteaux à feuilles d’acanthe ou le grand arc orné de sa frise.  L’intérieur se compose d’une seule nef ornée de superbes pièces d’orfèvrerie avignonnaise et provençale datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Mention spéciale au superbe aigle doré qui trône sur un de ses côtés.

Parmi les points forts de la visite, on notera le somptueux siège épiscopal  en marbre blanc datant du XIIIe siècle. Sur ses côtés, on peut y contempler un lion et  le taureau. On y verra également les tombeaux des papes Jean XXII et de Benoît XII.  Le trésor diocésain composé d’ornements liturgiques et vases sacrés  est d’ailleurs entreposé dans la chapelle funéraire du pape Jean XXII.

L’autre chose à ne pas louper, c’est  les fresques médiévales que tu trouveras juste à l’entrée de la nef. Celles de gauche sont les plus anciennes et ont moins bien résisté aux ravages du temps. En revanche, celles de droite, plus récente, sont presque intactes.

Le conseil du travel planner

Penses à vérifier les horaires des messes, surtout le weekend. Et la cathédrale est fermée entre 12H et 14H, donc planifie soigneusement ta visite.

Avignon statue jardin des doms

Le jardin des Doms

Le jardin des Doms jouit d’une situation idéale, perché 30 mètres au-dessus du Rhône, d’où il offre un point de vue incomparable sur la région. Tu pourras admirer le pont d’Avignon juste en dessous et en arrière-plan, l’île de la Barthelasse et sa fameuse Tour Philippe-le-Bel protégeant le pont Saint-Bénezet. En te tournant, tu verras de l’autre côté par-dessus la ville d’Avignon, le Comtat Venaissin et même le Mont Ventoux.

Le jardin des Doms est vraiment l’endroit d’où est né Avignon et on a retrouvé des vestiges remontant jusqu’au néolithique. Des fouilles archéologiques ont permis de retrouver « Le plus vieil Avignonnais », une stèle datant du Mésolithique qui se trouve désormais au Musée Calvet. Ensuite, ses habitants ont compris que c’était un refuge facile à protéger. Il leur offrait également un abri pour se prémunir des crues du Rhône. Bref, le jardin de Doms fait partie intégrante de la vie des Avignonnais.

Mais si les habitants et les visiteurs de passage raffolent du parc, c’est avant tout pour son calme et ses bassins qui permettent de se détendre au frais. Tu vas pouvoir te ressourcer au milieu des arbres et des pelouses, dans un cadre verdoyant. Au fil de tes balades, tu découvriras des statues représentant des personnages célèbres comme Jean Althen ou Félix Gras.

Après une visite de la ville, c’est l’endroit idéal pour prendre un café en admirant la Vénus aux Hirondelles dansant au milieu d’un bassin où s’ébattent des cygnes et des canards en liberté. Bref, tous les ingrédients pour passer un instant magique dans une ambiance bucolique.

Pour les plus jeunes, il y a même une aire de jeux avec des chevaux à pédales et un marchand de glace.

Avignon la place de l’horloge (1)

Le centre ville d'Avignon

Le centre-ville historique d’Avignon est un lieu unique. En effet, la vieille ville est entourée de remparts, ce qui lui donne une atmosphère particulière. Ce qui est fantastique, c’est que la majorité des endroits à visiter à Avignon sont concentrés dans cette zone et que tu vas explorer ces petites ruelles en allant d’une visite à l’autre.

La circulation des voitures dans l’enceinte des remparts est très faible et tu pourras te balader à pied sans crainte. Ce qui est fantastique dans Avignon, c’est de découvrir mille et un trésors en flânant. Il y a des tonnes de choses à voir, une porte avec son fronton, une façade, un dessin de street art délicieusement intégré ou un monument. C’est absolument fantastique d’avancer sans vraiment savoir ce que l’on va trouver de l’autre côté de ce coin de rue. C’est ton âme d’aventurier explorateur que tu vas retrouver. Prends le temps de flâner, évade-toi, perds-toi dans ces ruelles et elles te le rendront bien.

Pour ne citer que quelques « monuments » ou lieux à visiter, il faut absolument que tu voies :

  • La place de l’horloge et la tour de l’horloge avec son manège à chevaux de bois, l’Hôtel de Ville, l’Opéra-théâtre et ses restaurants
  • La rue des teinturiers bordée de théâtres alternatifs, de pavé et de roue à aubes en bois
  • Les remparts d’Avignon
  • Le palais du Roure qui est un musée sur la culture provençale
  • Le Cloître des Carmes, petit écrin de verdure dans un cadre magnifique

Le conseil du travel planner

Si tu veux des conseils, je peux te faire un circuit personnalisé à Avignon comme ça tu seras sûr de ne rien louper. Et en bonus, je m’occupe de toutes les réservations pour toi : elle est pas belle la vie ?

Avignon - Le musée petit palais - entrée

Le musée du Petit-Palais

Le musée du petit palais est un musée d’art assez pointu qui propose de nombreuses peintures italiennes et de l’école d’Avignon ainsi que des sculptures avignonnaises du Moyen-âge jusqu’à la Renaissance italienne. Situé sur la place du Palais des Papes, il doit d’ailleurs son nom au nom populaire par lequel on appelait le palais des archevêques dans lequel le musée est installé.

La collection de peintures italiennes te fera voyager d’une région à l’autre quand tu changes de salle pour mettre en valeur les différents courants artistiques. De nombreuses œuvres font partie de la collection Campana. Le marquis de Campana était un bourgeois né en 1808 qui était un collectionneur d’art invétéré que la passion entraina à s’endetter jusqu’au point tout perdre. Étant également à la tête du mont de piété, il en vida les caisses dans une vaine tentative de s’en sortir, mais finit par un procès célèbre où il fut condamné à 20 ans de galères. Le rachat des œuvres par la France et l’intervention de Napoléon lui permirent de voir sa peine commuée en bannissement à vie. Le musée offre la possibilité de contempler un grand nombre de ces œuvres qui comprennent de grand nom comme Botticelli, Bartolo, Nardi, ou Carpaccio.

Parmi les œuvres à uniques, tu pourras découvrir  le triptyque de Giovanni di Tommasino Crivelli, peintre du XVe siècle qui travaillait à Pérouse, récemment reconstitué.

Avignon - vignette youtube

Weekend à Avignon

Rien de tel pour se détendre que le soleil provençal.

Un moment inoubliables à Athènes

Un week end à Athènes

3 jours entre mythologie et histoire pour un weekend de rêve ! 

Vidéo de présentation du road trip

Roadtrip en Grèce

A réserver aux aventuriers: une virée magique pour découvrir la Grèce au plus prêt.

Avignon - Le musée Calvet - Porte

Le musée Calvet

Le musée Calvet a été une très bonne surprise pour moi, car d’une part il est situé dans un cadre magnifique et ensuite pour la richesse des œuvres qu’il renferme. En effet, le musée s’est installé dans un bel hôtel particulier du 18eme siècle qui appartenait au premier consul d’Avignon.  À peine arrivé à la porte en fer forgé noire et dorée, on en prend plein les yeux. D’ailleurs, suis mon conseil et passe devant en dehors des heures d’ouvertures du musée, car sinon tu ne pourras pas l’admirer en entier.

La collection d’œuvres d’art qui comprend des peintures françaises, de la Renaissance jusqu’au 20eme siècle, ainsi que des sculptures de Camille Claudel, Giambologna, James Pardier, Francesco Laurana, est très bien mise en valeur.

La visite se déroule en passant d’une salle à l’autre et les œuvres présentées alternent les supports : on commence par des sculptures pour arriver sur des dessins et on finit avec des peintures immenses. L’hôtel particulier réussit le tour de force de sublimer des compositions qui sont tout simplement magnifique en elles-mêmes. Prends un moment pour admirer la cour intérieure (tu as des portes d’accès quand tu te trouves dans la zone des statues juste à l’entrée.) Et imagine-toi les fêtes qui devaient s’y dérouler à l’époque.

A noter que depuis peu, le plus vieil Avignonnais est de retour au musée Calvet. C’est la stèle qui marquait la sépulture du plus ancien occupant d’Avignon datant du néolithique. Elle a été trouvée dans le jardin des Doms.

J’ai trouvé d’une manière générale que ce musée est beaucoup plus facile à visiter que le musée du petit palais, surtout avec des enfants, car les œuvres sont beaucoup plus ludiques et plus attractives. Si tu n’as prévu qu’un seul musée dans votre visite en Avignon, je te recommande celui-ci les yeux fermés.

Le festival d’Avignon

Le festival d’Avignon

Fondé en 1947 par Jean Vilar, le festival d’Avignon est devenu tout simplement la plus importante manifestation de spectacle vivant de France et est parmi les plus importantes d’Europe. Pendant le mois de juillet, la ville se métamorphose pour devenir une ville théâtre accueillant des milliers de visiteurs. Pour la petite histoire, il y a à ce moment-là plus de festivaliers que d’habitants.

 Le programme présenté par le festival prend ses quartiers dans les plus beaux monuments d’Avignon, comme la cour intérieure du palais des Papes ou bien dans le cloitre des carmes. Mais le festival ne se limite pas à ces spectacles. Il y a ce que l’on appelle, le festival off qui déborde littéralement dans les rues de la vieille ville. Car en plus des pièces se déroulant dans les nombreux théâtres que l’on peut trouver en ville, partout en ville on va retrouver des compagnies en train de défiler ou des spectacles de rues. C’est une ambiance magique de fête ininterrompue pendant un mois entier.

Cependant, je dois te mettre en garde : si tu veux y aller à cette période, il faut réserver très tôt, car les hébergements se remplissent à une vitesse incroyable. Il faut noter aussi que fidèle à la loi de l’offre et de la demande, les prix ont tendance à flamber. Je recommanderais pour ma part de visiter Avignon en dehors du festival si l’on veut se concentrer sur la ville en elle-même. Le festival est une expérience fantastique, mais il y a tellement à voir que ce sera la seule chose que tu visiteras.

Le conseil du travel planner

Essaye de planifier ta visite pour arriver sur la place vers midi. En plus du spectacle du carillon, tu trouveras de nombreux bars et restaurants à des tarifs tout à fait abordable pour faire une pause repas.

Avignon - place de l'horloge - tour de l'horloge

La place de l’horloge

La place de l’horloge est un lieu central à deux pas du palais des Papes et c’est le lieu idéal pour se détendre le temps d’un verre ou d’un bon petit plat.  C’est une place très animée avec en son centre un carrousel pour les enfants.

Mais ce qui attire tout de suite le regard, c’est l’impressionnant hôtel de ville surmonté de son beffroi d’époque. Ce dernier garde encore l’horloge qui a donné le nom à la place et qui abrite le célèbre couple Jacquemart. Non, ce n’est pas le nom du maire, mais celui des deux automates que l’on peut admirer. Lorsqu’il est l’heure, ils s’animent et la femme offre une fleur à son mari pendant que celui-ci frappe la cloche de ses puissants coups de marteau. C’est un spectacle à voir absolument.

Parmi les bâtiments notables, il y a le théâtre municipal, lui aussi d’époque, dont les statues de Molière et Corneilles gardent l’entrée.

Ne rate pas la magnifique mosaïque qui représente le blason de la ville avec ses 3 clés. Ces clés symbolisent les deux clés du pape (celles de Saint-Pierre et de l’église) liées avec celle de la souveraineté communale de la ville.

2020021Avignon - musée lapidaire - fronton et mosaïque_152322

Le musée Lapidaire

Le musée lapidaire à Avignon est très atypique, car c’est un musée archéologique dont les expositions permanentes sont dédiées à l’Égypte et à la Grèce (entre autres).

Situé dans l’ancienne chapelle du Collège des Jésuites, le musée n’est pas très grand et s’il peut paraître un peu fouillis au début, on se rend vite compte de la richesse des vestiges exposés.  Il y a notamment des sculptures égyptiennes, grecques, mais aussi étrusques, gallo-romaines et paléochrétiennes. On y trouve aussi de nombreux objets de la vie quotidienne de l’époque comme des vases grecs ou en terres cuites, des bronzes ou des bijoux…).

Bref, crois-moi, tu vas voyager en entrant dans ce musée. C’est probablement un des plus petit d’Avignon, mais il aurait mérité un peu plus d’espace. Mention spéciale aussi au personnel qui était très accueillant.

Le conseil du travel planner

Le musée Lapidaire est sur le chemin si tu te dirige vers la rue des teinturiers, donc n'hésite pas à t'arrêter, il est rapide et très sympa !

Tes prochaines vacances

t’attendent !!!

Suis moi sur les réseaux sociaux ou 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page